De plus en plus de marketeurs ont aujourd’hui compris à quel point la co-registration peut être un levier d’acquisition très efficace. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à le suggérer aux décideurs et managers d’entreprises, notamment pour pouvoir l’insérer dans leur stratégie marketing afin de trouver de nouveaux clients. L’Agence de marketing dénommée Agence Generation Leads peut par exemple aider toutes les structures qui souhaitent le mettre en place pour en faire un véritable outil marketing. Avec ses années d’expérience en lead gen, elle maîtrise les différentes techniques ainsi que les outils essentiels pour acquérir de nouveaux leads. Son équipe faite d’experts saura, entre autres, mettre en place une stratégie de co registration.

 

La co-registration et la génération de leads

 

Si beaucoup de gens minimisent aujourd’hui encore la portée d’une co-registration, c’est essentiellement parce que la plupart en ignore le véritable fonctionnement.

 

La co-registration en bref

Arrivée en France vers le début du XXIème siècle avec la Loi pour la confiance dans l’économie numérique, la co-registration est une technique qui consiste à générer des contacts ou des leads en collaborant avec un ou des partenaires commerciaux. Egalement appelé co-abonnement, ce levier webmarketing consiste en fait à suggérer à un internaute qui a fourni volontairement ses contacts à un premier site, site support ou site éditeur, de recevoir d’autres informations sur des services ou des produits supplémentaires ou de s’abonner à la newsletter d’un ou de plusieurs autres sites e-commerce.

Il s’agit ainsi d’une forme d’affiliation entre deux sites internet, sinon plus, qui peut être mise en place lorsqu’un visiteur du site éditeur a participé à un jeu concours, s’est abonné à une newsletter, a ouvert un compte dessus, s’est inscrit à un service ou a acheté un produit.
Pour que ce soit des plus efficaces en termes d’acquisition de prospects, le site support devra généralement appartenir à une grande marque dont la notoriété n’est plus à faire. Quant à l’annonceur, il doit proposer une offre particulièrement tentante à une cible qualifiée qui ne peut généralement faire autrement que de souscrire.

 

generer des leads avec la co-registration

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

En principe, la co-registration est proposée à l’internaute soit vers la fin du formulaire qu’il est en train de remplir pour le site éditeur, soit lorsqu’il a validé ses informations dessus. Un texte argumentaire présentant l’annonceur ou son offre, un logo et une phrase d’accroche s’affichent alors sur l’écran, ayant pour principal objectif de conquérir de nouveaux leads. Le visiteur a totalement le choix entre cocher la case opt-in ou non.

Lorsque ce dernier choisit cette option, ses coordonnées seront donc automatiquement partagées avec le ou les sites concernés. Ces derniers pourront alors le contacter à tout moment pour tenter d’établir une bonne relation et l’amener petit à petit dans le tunnel de conversion.

De façon assez rare, ce canal d’acquisition de leads relève d’un simple partenariat ou d’un échange. Mais dans la majorité des cas, le site support recevra une rémunération à la hauteur de sa performance. Celle-ci peut être fournie par un intermédiaire spécialisé à la tête d’un réseau de co-registration ou par le site concerné sur lequel s’est également inscrit le visiteur.

Dans tous les cas, la rémunération se fait au coût par lead ou CPL. En d’autres mots, plus le nombre d’inscriptions obtenues par l’annonceur est élevé, plus la rémunération sera importante. Cependant, il est possible de limiter le budget marketing alloué à cette partie de la campagne marketing en convenant au préalable d’un volume de profils maximal à collecter.

Le prix, qui peut généralement varier de 0,3€ à 6€ par lead collecté, dépend de plusieurs paramètres : le choix du site initial partenaire, être la seule entreprise ou non à figurer sur le formulaire, poser des questions supplémentaires ou non à l’internaute dans le but d’affiner la liste des prospects qualifiés. Définir sa cible au préalable peut grandement aider pour formuler ces questions.

 

Pour optimiser la co-registration

Intégrer dans sa stratégie marketing la co-abonnement constitue une première étape qui peut aider dans une prospection digitale. Faire son maximum pour mettre toutes les chances de son côté en est la seconde.

 

Essayer plusieurs sites supports

La première chose à faire pour optimiser une opération de co-registration c’est de faire appel à plusieurs sites supports. Cependant, il ne faut pas les sélectionner au hasard. Ils doivent œuvrer dans le même secteur que soi-même sans être des concurrents pour autant afin de maximiser les chances d’obtenir des leads.

Procéder de cette manière va permettre de comparer les retours en termes de collecte de prospects et donc de se concentrer sur les sites les plus rentables. Cette tâche nécessitera entre 3 à 6 mois environ. Il faudra par la suite analyser le nombre de clics, les taux d’ouvertures et les taux de désinscription. Normalement, les sites les plus connus devraient fournir de bien meilleurs résultats.

 

Créer immédiatement une bonne relation avec les prospects

Etre clair et transparent avec les internautes, notamment en leur indiquant dans quel but sera utilisé leurs données personnelles ne suffisent pas. Il convient également de leur envoyer un premier email en guise de prise de contact. Il s’agit non seulement d’un email de bienvenue mais également de présentation de la structure et de ses offres.

S’il est possible d’offrir quelque chose en guise de bienvenue dès le départ, il sera davantage plus facile de conquérir le prospect et de le convertir en client.

 

L’associer à d’autres leviers webmarketing

Bien qu’efficace, à elle toute seule, la co-registration ne suffirait pas pour générer de leads et gagner des clients plus tard. Une stratégie de génération de lead serait davantage plus performante si elle comprenait également le recours à d’autres leviers. De toute manière, plusieurs autres voies possibles sont exploitables puisque tous les internautes ne passent pas tous par ce genre de chemin pour devenir des leads.

En effet, il y en a qui deviennent des leads en ayant vu des publications sur des médias sociaux ou en ayant effectué des recherches sur des moteurs de recherche.

Les réseaux sociaux comme Facebook, LinkedIn ou encore Instagram ont chacun leurs avantages. LinkedIn en particulier est le plus indiqué dans le cadre d’une entreprise B2B. Quant à Facebook, il peut s’avérer un bon choix pour une société B2C.

Les publicités via Google Ads peuvent aussi se compléter avec de la co abonnement puisqu’elles permettent de cibler les internautes dès qu’ils sont à la recherche d’informations sur le moteur de recherche n°1 dans le monde.

 

La co-registration, que dire de plus ?

Bien que peu utilisée par rapport aux autres leviers d’acquisition de trafic, la co-abonnement peut constituer une bonne option pour tout type de société. Elle est également tenue de respecter le RGDP.

 

Co-registration : une technique marketing respectueuse des prospects

Le canal de prospection qu’est le co-abonnement constitue un outil marketing numérique performant qui respecte le règlement général sur la protection des données personnelles des clients et consommateurs (RGDP). Les contacts recueillis savent pertinemment à quoi vont servir les données qu’ils ont fournies, puisqu’ils en ont été informés avant de cocher la case opt-in. Il peut s’agir en l’occurrence d’obtenir des remises, de recevoir une newsletter régulièrement ou autre.

Ils ont eu le choix de concéder ou non à la proposition comme ils ont également la possibilité plus tard de modifier, voire de supprimer les renseignements personnels communiqués. En tout cas, le site initial comme l’annonceur doivent leur permettre d’agir de la sorte.

 

Dans quelle situation recourir à la co-registration

Quel que soit le contexte ou la problématique d’enrichissement de base de données, la co-registration peut constituer une bonne solution de prospection. En effet, une société qui désire enrichir sa base de données de leads comme celle qui souhaite réaliser une grosse opération de communication peut opter pour ce levier.

De la même manière, pratiquement toutes les entreprises peuvent recourir à la co-registration, et ce, quel que soit son secteur d’activité. Il suffit de trouver un ou des partenaires qui ne s’éloignent pas de la thématique pour acquérir une cible qualifiée en quantité. Pour s’en assurer, le site support doit œuvrer dans le même secteur sans pour autant proposer les mêmes services ou produits.

 

generer des leads avec la co-registration

 

Les principaux avantages de la co-registration

 

En tant que moyen de prospection digitale, la co-registration présente un certain nombre d’avantages non négligeables.

 

Une base de données enrichie

Puisque la co-registration est une démarche pour générer des leads, il est évident qu’elle permette à une structure d’enrichir sa base de données marketing.

La collecte des données personnelles via cette méthode s’avère plus facile et de qualité. En effet, puisque les internautes sont libres de choisir ou non la case opt-in, ce sont sans aucun doute ceux qui sont intéressés par l’offre proposée derrière qui vont la cocher. Le consentement de chacun d’eux est en effet explicitement précis.

En des termes plus clairs, les leads recueillis constituent des prospects qualifiés. Ce faisant, il y a de fortes chances qu’ils deviennent des clients potentiels, voire des clients fidèles plus tard ou des ambassadeurs. Avec une bonne stratégie de content marketing ou marketing de contenu ainsi que des offres répondant aux attentes des clients potentiels, le taux de conversion associé à cet outil pourra plus tard être maximal.

 

Facilité de la procédure

Par rapport à une collecte de contacts traditionnelle en inbound marketing, par exemple le remplissage de formulaires via une landing page, la co-registration facilite la tâche à une entreprise btob ou btoc.

Effectivement, elle n’a qu’à convenir d’un accord avec une autre entreprise ou une marque et n’a plus qu’à en attendre les résultats. Elle n’a donc pas grand-chose à faire si ce n’est de rédiger une phrase d’accroche, une description ou une petite annonce pour finir de convaincre l’internaute et d’ajouter un logo pour permettre à ce dernier de reconnaître la structure ou la marque. Il n’y a nul besoin de mettre en place un quelconque logiciel ou matériel sophistiqué.

De plus, côté budget, les dépenses marketing sont bien en cohérence avec le nombre de leads obtenus pour l’entreprise. Quant au propriétaire du site support, ce genre de partenariat lui permet d’amortir son investissement marketing.